Accueil

Réunion d’experts internationaux en Guadeloupe sur la fusariose du bananier : le combat s’organise

Comment prévenir l’arrivée de cette maladie très grave des bananiers?

Durant 4 jours, du 10 au 13 juillet 2018, une trentaine de spécialistes venus de 15 pays et îles de la Caraïbe, et 5 experts internationaux, vont plancher sur cette question en Guadeloupe.

Une manifestation scientifique et technique est organisée par le Cirad, dans le cadre du Projet MALIN et d’un partenariat régional, à la station de Neufchâteau située à Capesterre Belle-Eau, au cœur des bananeraies guadeloupéennes.

Au programme : des exposés, des travaux de groupes, des formations en laboratoire et sur les terrains destinés à renforcer la prévention et la surveillance.

La fusariose TR4 est due à un champignon du sol qui contamine les bananiers par leurs racines et provoquant la mort des bananiers. Originaire d'Asie, cette maladie progresse de façon alarmante au niveau mondial : elle a été récemment détectée en Afrique australe et au Moyen Orient. Sa dispersion entre les continents est principalement due au transport de matériel végétal et de terre contaminés. Sa gravité est telle que la FAO a lancé une initiative mondiale. C’est pourquoi, les Antilles françaises et la région Caraïbes, indemnes de cette maladie, s'organisent au niveau national et régional pour renforcer la prévention, la surveillance. Le Cirad en Guadeloupe développe même une méthode de détection innovante pour détecter la maladie au plus tôt pour réagir au plus vite.

Durant 4 jours ces spécialistes aborderont différents thèmes et participeront à un travail collaboratif afin d’élaborer ensemble un plan d’action caribéen pour prévenir l’arrivée de cette maladie. Les participants seront également formés au techniques de détection précoce de la maladie en laboratoire. Les participants issus des ministères de l'agriculture, de la profession bananière ou acteurs de la surveillance du territoire auront acquis les capacités techniques pour détecter au plus tôt la maladie dans leur pays.

Certaines séances plénières et de terrain sont ouvertes à la presse. Merci de confirmer votre présence ou vos demandes particulières auprès du service de presse.

 Cette manifestation est organisée dans le cadre du projet Malin ("Maladies infectieuses humaines, animales et végétales en milieu insulaire tropical : surveillance, diagnostic, contrôle et impact", programmation PO FEDER), et des actions de coopération régionale du Cirad, en particulier l'appui scientifique et technique qu’il apporte au réseau caribéen en santé des plantes (CPHD). Elle bénéficie d’un soutien financier de l’USDA et de la FAO.

Publiée : 10/07/2018

Cookies de suivi acceptés