Accueil

Le Cirad en Guadeloupe

Par ses recherches, l'appui aux producteurs et la formation, le Cirad œuvre depuis 60 ans en faveur du développement durable de l'agriculture en Guadeloupe. Avec ses partenaires, l'aide des collectivités locales, des services de l'Etat et de l'Europe, il contribue au rayonnement scientifique de la Guadeloupe dans la région Caraïbe, dans les domaines de l’agriculture (banane, canne à sucre, ananas) de la santé animale et de l'environnement.

Prenant en compte la fragilité des écosystèmes insulaires, le Cirad contribue à inventer une agriculture plus écologique, en mettant au point des systèmes de culture durables qui intègre de nouvelles pratiques agro-écologiques et de nouvelles variétés, respectueuses et adaptées à l'environnement. 

Le Cirad anticipe et gère les risques sanitaires infectieux liés aux animaux sauvages et domestiques en menant des recherches sur les maladies animales et d'intérêt pour la santé publique, en collaboration avec les autres territoires de la Caraïbe.

Domaines de recherche

  • Systèmes de culture bananiers
  • Gestion et valorisation de la biodiversité
  • Environnement et pratiques agricoles
  • Physiologie et qualité
  • Gestions des risques sanitaires
  • Santé animale

Thématiques de recherche

  • Agroécologie des systèmes de culture multi-espèces
  • Biodiversité et génétique 
  • Maladies émergentes, santé animale

Chiffres clés

  • Le Cirad en Guadeloupe compte plus de 120 agents, dont 25 chercheurs.

Trois sites d'activité

  • Le site de Duclos accueille des agents de l'UMR Contrôle des maladies animales exotiques et émergentes (Cmaee).
  • Le site de Neufchâteau, où se trouve la direction régionale, accueille des agents de l'UMR AGAP, de l'UPR Systèmes de culture bananes, plantains et ananas, de l'UMR BGPI et de l'UMR QUALISUD.
  • Le site de Roujol accueille des laboratoires de biologie cellulaire, de culture in vitro et de cryoconservation de l'UMR AGAP.

Equipements et installations

Cookies de suivi acceptés