Accueil

Le Cirad en Guyane

Présent en Guyane depuis près de 40 ans, le Cirad a pour ambition de constituer, avec ses partenaires de la recherche et du développement, un pôle d’excellence de recherche sur la connaissance et la gestion des ressources naturelles. Ses travaux portent sur le fonctionnement de l’écosystème forestier tropical et sa biodiversité, sur le bois et sur des plantes cultivées pérennes comme le cacaoyer, l'hévéa, les caféiers et plusieurs palmiers. Les questions de conservation, de gestion et d’utilisation des ressources biologiques sont également au cœur de ses activités.

Domaines de recherche

Les activités du Cirad concernent l'écologie des forêts, l'étude de la dynamique du carbone dans les systèmes herbagers déforestés en lien avec la forêt tropicale d’origine et plusieurs plantes industrielles : hévéa, cacao et café.

  • Ecologie des forêts
  • Bois
  • Hévéa
  • Café
  • Cacao
  • Prairies, pâturages, carbone

Chiffres clés

  • Le Cirad en Guyane compte une cinquantaine de salariés permanents, dont une dizaine de chercheurs, encadrant des doctorants et appuyés d'une équipe technique et administrative d'une trentaine de personnes
  • Son budget annuel est d'environ 4 millions d'euros (75 % de la SCSP et 25 % de conventions).

Quatre sites d'activité

  • Le Campus agronomique de Kourou accueille l’UMR Ecofog, des chercheurs de l'UMR AMAP, de l'UMR AGAP et de l'UPR Bioagresseurs.
  • La station de Paracou pour l’étude de la forêt naturelle, des échanges gazeux (Guyaflux-Inra).
  • La station de Combi qui héberge des collections de cacaoyers, de caféiers, d'hévéas, de palmiers et d'arbres forestiers à croissance rapide.
  • Le laboratoire de sciences du bois et de l'arbre, situé dans la zone industrielle de Pariacabo, à Kourou.

Equipements et installations

Le Cirad dispose d’installations et d’équipements de pointe sur ses différents sites.

Parcelles expérimentales

  • 30 hectares de collections de cacaoyers, caféiers, hévéas et palmiers.
  • 42 hectares d’arbres forestiers à croissance rapide et d’espèces locales.
  • 125 hectares de forêt naturelle pour le suivi de 70 000 arbres partagés avec l’Inra au sein de l’UMR Ecofog.
  • 27 placettes couvrant 110 hectares de forêts naturelles pour l’évaluation des effets pédo-climatiques avec l’ Office national des forêts .

Laboratoires et serres

  • Un laboratoire de génétique moléculaire partagé avec l’Inra, au sein de l’UMR Ecofog.
  • Un laboratoire de phytopathologie.
  • Une chambre d'inoculation et des pépinières.

Un centre de ressources documentaires

Ce centre est géré par l’ Engref  dans le Campus agronomique de Kourou.
Visite du site web du Centre de documentation

Cookies de suivi acceptés