Accueil

Laboratoire de science du bois

Le laboratoire de science du bois de Guyane se compose de plusieurs laboratoires interdépendants permettant de mieux comprendre le bois, sa formation et sa mise en œuvre. Une collaboration privilégiée a été mise en place avec la Maison de la Forêt et du Bois de Guyane pour faciliter le transfert des recherches sur place. La plateforme est aussi associé au laboratoire de chimie des molécules à Cayenne pour la partie xylochimie et étudie des métabolismes secondaires du bois.

Intégré dans l’équipe matériaux et molécules en milieu amazonien de l’UMR Ecologie des forêts de Guyane depuis 2006, le laboratoire a su conserver ses thématiques bois matériaux tout en se positionnant plus fermement dans la thématique bois dans l’arbre, afin de mieux appréhender les grandes problématiques actuelles de changement globaux et de stockage du carbone.

Des installations uniques en Guyane

  •  Un laboratoire d’anatomie des bois comprenant 3 microscopes dont un microscope confocal laser, des microtomes et un savoir faire en coupe et coloration des bois.
  • Un laboratoire de physique et mécanique des bois comprenant des machines et des dispositifs d’essais mécaniques, notamment un bâtit de flexion pouvant casser des poutres de 6 mètres de longueur ; des balances et une métrologie interfacées.
  • Un laboratoire d’essais  biologiques, comprenant une salle d’essais « pourriture sol » permettant la réalisation de 3000 essais simultanés, un compteur à termites et des capteurs environnementaux permettant la réalisation d’essais de durabilité aux termites.
  • Une pièce de conditionnement  comprenant 3 étuves sèches de 100 l, deux enceintes régulées en température et humidité de 100 et 700 l, un auto-dessiccateur de 50 l.
  • Une xylothèque : 2500 plaquettes issues de 2500 arbres différents représentant 600 espèces et une partie « réserve » comportant 6000 plaquettes qui sont des « doubles » des références.
  • Une base de données sur les espèces ligneuses de Guyane comprenant la description anatomique de 900 espèces, les propriétés physiques et mécaniques de 240 espèces, les données relatives à la durabilité naturelle de 150 espèces.
  •  Un atelier de débit comprenant le matériel lourd nécessaire pour transformer les billons récoltés en forêt : scie à ruban (800 et 900 mm), dégauchisseuse, raboteuse, scie à format, scie de table petits débits en commande, toupie, ponceuse, perceuse à colonne  et des micromachines pour la réalisation de petites éprouvettes.

Cookies de suivi acceptés